Il faut suspendre le financement public du MRAX

13 novembre 2017  — Divers

Capture d’écran 2017-11-13 à 15.23.56Suite aux évènements violents qui ont eu lieu dans le centre ville de Bruxelles samedi soir dernier et aux déclarations du MRAX qui ont suivi, le député et sénateur bruxellois MR, Alain Destexhe, demande la suspension totale du financement public du Mouvement contre le Racisme, l'Antismétisme et la Xénophobie (MRAX).

En effet, pour Alain Destexhe, la demande du MRAX d'appeler la population à dénoncer les violences policières au lendemain de ces incidents et de ces casses est tout simplement inadmissible. Des voitures ont été incendiées, des magasins ont été pillés, des installations prévues pour les Plaisirs d'hiver ont été saccagées et une vingtaine de personnes a été blessée.

Cela fait plusieurs années que le député-sénateur demande la suspension du financement public. En 2009, il avait dénoncé la présence dans le bureau de cette association d'un militant de l'islam radical qui refusait de condamner les attentats terroristes palestiniens ou ceux commis le 11 septembre. En 2010, il avait questionné la ministre de tutelle, Fadila Laanan, sur la décision du MRAX de supprimer toute référence à la Shoah dans ses statuts et il avait déjà demandé la suppression des subsides publics. Ce à quoi, la Ministre avait répondu qu'elle avait diminué de catégorie l’asbl Mrax, (de 60 à 35 points d’activité) en faisant passer son budget de 300 000 à 170 000 euros.

Pour Alain Destexhe, l'appel d'hier est la goutte de trop ! La situation ne peut plus durer et le financement du MRAX, qui vit exclusivement de subsides publics,  doit être totalement suspendu par les différents niveaux de pouvoirs car les déclarations et les actions de cette ASBL ne répondent plus à l'objet qui est le sien : lutter contre le racisme et la xénophobie.

Rappelons que le Mrax est financé pour l'essentiel par les gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Région bruxelloise et de la COCOF, mais aussi par la Loterie nationale et la Ville de Bruxelles.