Le MR dévoile une étude sur la signalétique et l’offre intermodale STIB/SNCB

15 septembre 2017  — Divers

railway-station-2570325_960_720

Le groupe MR du Parlement bruxellois a passé au peigne fin la performance des dispositifs de signalétique et de l’offre intermodale des 144 points de correspondances entre les lignes de la Stib et les 34 gares/haltes SNCB de la Région bruxelloise.

Les critères d’évaluation retenus sont: les annonces visuelles et vocales; les plans, fléchages et autres indications visuelles; les dispositifs d’assistance pour les aveugles et PMR; et enfin l’existence ainsi que la proximité d’une offre intermodale (Cambio, Villo!, parkings voitures, vélos, etc.)

Vincent De Wolf dévoile les résultats : « L'ensemble des correspondances avec les gares et haltes étudiées obtiennent une note moyenne de 4,6/10: les résultats sont très faibles, c'est une côte d'exclusion ! La STIB peut faire beaucoup mieux et elle en d'ailleurs l'obligation légale ! On notera que le meilleur élève est la gare de Calevoet, la plus mauvaise Haren, et que seules onze correspondances atteignent le moyenne… »

La députée libérale Anne-Charlotte d’Ursel souligne pour sa part que « 29% des stations avec correspondance ne bénéficient d’aucune annonce vocale indiquant la proximité de la gare et que seules 47% des stations sont équipées d’annonces visuelles.»

Au regard des accès pour les PMR et les aveugles, si les libéraux reconnaissent que des efforts ont été faits, il n’en reste que, par exemple, seules 55% des stations disposent d’un accès ascenseur vers la gare.

Concernant l’intermodalité, les députés libéraux font le même constat : "On peut faire beaucoup mieux aussi ! Seules 24 % des gares/haltes disposent d’une offre de carsharing, seules 14,8% des gares/haltes ne disposent pas d'une station Villo! et près de la moitié des gares/haltes (47,7 %) ne propose pas d’emplacements vélos. Nous n’avons par ailleurs trouvé qu’un seul modèle de parking vélo entièrement sécurisé, du côté de Delta", précise Anne-Charlotte d’Ursel.

A la suite de ces résultats, le groupe MR bruxellois va déposer une proposition de résolution au Parlement bruxellois avec une série de recommandations pour faire avancer les choses. "Nous sommes une force de proposition constructive, nous voulons améliorer le quotidien des Bruxellois! Nous espérons que les parlementaires de la "majorité" bruxelloise nous rejoindront sur cette proposition très pragmatique" conclut le Chef de groupe Vincent De Wolf.
Lien de la présentation : AUDITINTERMODALITE.11.09.17