Le Président du Parlement s’assied une nouvelle fois sur le règlement de l’assemblée pour servir les intérêts de la majorité

21 octobre 2015  — Divers

slider_img_031-430x225Séance plénière du Parlement bruxellois, cet après-midi, les députés étaient appelés à voter une motion (ordre du jour motivé) déposée par le MR afin d’engager le Gouvernement régional à s’opposer à une hausse des tarifs de l’eau en Région bruxelloises.

Celle-ci appelait, en outre, de privilégier toutes mesures alternatives à l’augmentation du prix de l’eau qui permettraient à Hydrobru de gérer ses missions « en bon père de famille ».

La discussion et le vote de ce texte n’ont pas pu être mené.

Cette motion a tout simplement été rejetée par le Président du Parlement bruxellois, qui a continué l'étude de l'ordre du jour simple. Par ce fait, le Président a délibérément violé le règlement de l'assemblée, tout comme vendredi dernier. Une première tentative de violation des règles démocratiques de l’assemblée avait alors fait quitter l’ensemble des formations politiques d’opposition de l’hémicycle.

La discussion n’a donc pas pu être menée sur la motion et sur la question essentielle pour les Bruxellois du prix de l’eau.

Pour le Chef du groupe MR, Vincent De Wolf : « Il s'agit là d'un déni de démocratie tout simplement scandaleux. Le Président du Parlement régional s’assied une nouvelle fois sur le règlement de l’assemblée pour servir les intérêts de la majorité ».