Pour la Communauté flamande, « un enfant » n’est manifestement pas « een kind »

14 janvier 2015  — Bonne gouvernance, Communiqués, Députés, Positions

Le Chef de groupe MR à la Cocof, Gaëtan Van Goidsenhoven, regrette l’annonce faite ce lundi par le Gouvernement flamand de stopper les subsides pour la construction de crèches dans la capitale.

« Seuls 30% des besoins en crèche sont actuellement assurés en Région bruxelloise, soit moins d’une place pour trois demandes », rappelle-t-il. La préoccupation principale des parents bruxellois est de trouver une place d’accueil pour leur enfant mais la Communauté flamande ne semble pas faire le même constat.

L’absence de solution d’accueil de la part de l’autorité publique ne fait que contraindre toujours plus de parents à être tributaires des tarifs, parfois exorbitants, pratiqués dans le secteur privé. Cette restriction ne semble donc pas de nature à permettre à davantage de mères de retourner travailler, faute de solution de garderie.

De plus, cette décision unilatérale de court-circuiter cet effort commun en matière d’accueil de la petite enfance à Bruxelles est d’autant plus curieuse qu’elle ne fait que souligner une contradiction flagrante au sein du CD&V qui tient un discours schizophrénique : « D’un côté Bianca Debaets, en tant que membre du Collège de la Commission communautaire flamande en charge de la petite enfance, souligne la priorité à accorder au développement de l’offre de places en crèches à Bruxelles. Et de l’autre, le Ministre flamand Jo Vandeurzen, du CD&V également, décide de geler les nouveaux projets à Bruxelles pour deux ans… » constate le Député libéral.

Cette annonce semble en tout cas souligner malheureusement, et une fois de plus, l’absence de dialogue et de concertation entre les niveaux de pouvoirs compétents en matière de crèches.

« Il faut dire que, pour un Collège qui mettait le mot ‘synergie’ au top de ses priorités, on assiste déjà à un bien triste échec. Ce dossier a-t-il seulement été évoqué dans le cadre de la conférence interministérielle sociale-santé dont on nous vend le ‘succès’ depuis plusieurs années ? Le doute nous gagne ! » analyse le Député Gaëtan Van Goidsenhoven, qui déposera une question d’actualité ce vendredi au Parlement de la Cocof pour interroger la Ministre sur l’état des concertation et les solutions durables apportées à ce dossier.

Communiqué de presse