Le Musée d’Art moderne serait-il l’unique priorité de Rudi Vervoort ?

10 décembre 2014  — Communiqués, Divers

« Les préoccupations muséales de Rudi Vervoort ne figurent pas au rang des premières priorités des Bruxellois », estime le chef de l’opposition MR à Bruxelles, Vincent De Wolf, critique de voir le Ministre-Président bruxellois s’enfermer, depuis plusieurs semaines, dans une polémique autour de l’installation hypothétique d’un nouveau Musée d’Art moderne sur le site des bâtiments Citroën.

A ses yeux, « il est temps de cesser ce bras de fer stérile », ce alors qu’aucun gouvernement fédéral, moins encore le précédent, ne s’est un jour engagé à suivre M. Vervoort dans un projet qui montre, aujourd’hui, son impréparation, sa fragilité… ainsi qu’un coût toujours inconnu.

« Le Ministre-Président bruxellois n’est pas le conservateur des collections d’art fédérales », rappelle Vincent De Wolf, pour qui les vraies priorités, en nombre, sont ailleurs : l’emploi, la formation professionnelle, l’aide sociale, la mobilité, le logement public, etc. Ces enjeux d’une Région qui affronte un défi social colossal méritent toute l’énergie de M. Vervoort !

Communiqué de presse