Quand la majorité se fout de ses propres textes…

21 novembre 2014  — Activité parlementaire, Commissions, Députés

Ce 21 novembre, en séance plénière du Parlement francophone bruxellois, une proposition de décret modifiant le décret du 17 mars 1994 de la Commission communautaire française, portant création de l'Institut bruxellois francophone pour la Formation professionnelle, devait être prise en considération.

Faute d'un quorum suffisant dans les rangs de la majorité, après trois-quarts d’heure, l’un des co-signataires, Michel Colson, a jugé bon de mettre un terme à la plaisanterie et a purement et simplement retiré le texte ! Aucune prise en considération n'a donc pu être entamée…

Présent durant la séance, le député MR Gaëtan Van Goidsenhoven a déploré le manque d'intérêt des députés de la majorité : « On ne peut que s’étonner à la fois de l’improvisation et de la précipitation qui ont régné autour du dépôt de ce texte, et ce sans aucune justification ! »

Communiqué de presse