Le MR dépose une proposition de résolution visant à encourager les victimes d’agressions sexuelles à porter plainte

15 avril 2014  — Activité parlementaire, Communiqués

Les députées MR Viviane Teitelbaum et Marion Lemesre ont déposé ce jeudi une proposition de résolution visant à encourager les victimes d’agressions sexuelles à porter plainte.

Ce texte des députées libérales fait suite aux constats dressés par Amnesty International et SOS Viol. Selon les estimations de ces deux ONG, seulement 16 % des victimes déposent plainte après un viol. Un refus de dénoncer une agression qui, bien souvent, fait suite à la peur de voir l’agresseur se retourner contre la victime et de l’accuser de dénonciation calomnieuse.

Une solution a néanmoins été trouvée en France et c’est sur cet exemple que les deux députées bruxelloises se sont basées. L’objectif est de modifier la partie du code pénal qui concerne les dénonciations calomnieuses. A l’initiative de Stéphanie Heng, membre du MR, Viviane Teitelbaum et Marion Lemesre ont émis le souhait d’y ajouter une phrase, n’autorisant ce type d’accusation que si les faits ont préalablement été déclarés comme non-commis ou non-imputables à la personne dénoncée.

Le désir des deux députées est également d’obtenir des chiffres clairs et précis concernant les violences sexuelles. Le flou est encore trop important autour de cette question, ce qui empêche de prendre des mesures concrètes pour combattre ce fléau.

Communiqué de Presse