Ernest Borgnine, nouvelle mascotte de l’identité culturelle bruxelloise !

17 mars 2014  — Activité parlementaire, Communiqués

« Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la brochure officielle présentant le Plan culturel de mon collègue Rachid Madrane, Secrétaire d’État à la Culture au Parlement francophone bruxellois ! » s’est exprimé Gaëtan Van Goidsenhoven.

Sur la couverture de ce nouvel ouvrage consacré à « la culture et à l’identité bruxelloise », de nombreux visages joviaux et autres symboles bruxellois. Parmi eux, le sourire bien connu d’Ernest Borgnine, grand acteur… américain d’origine italienne, décédé en 2012.

« Voilà donc que L’homme de nulle part (1956), se retrouve associé à une publication supposée représenter l’identité culturelle bruxelloise… » s’est étonné le député libéral.

« Notre ville-région n’a-t-elle pas assez de visages sympathiques pour incarner son identité culturelle ? À moins que le cabinet de Monsieur Madrane ait quelques lacunes en matière de 7e art … » déplore Gaëtan Van Goidsenhoven.

Certes, cette figure du cinéma international n’a que 140 films à son actif, dont Les Douze Salopards (1967), La Horde sauvage (1969) et Bienvenue à Gattaca (1997). On se souvient aussi de lui dans Supercopter. Il a également reçu l’Oscar du meilleur acteur en 1955 pour son rôle dans Marty. Rien que ça.

Communiqué de Presse